En famille

Qu’en est-il de la sécurité au Costa Rica ?

Info Zika: Ce virus est transmis par la même espèce de moustique que les autres maladies tropicales que sont la dengue et le chikungunya. Le Zika n’est initialement pas considérée comme une maladie grave. Ces symptômes que sont fièvre, éruption cutanée et douleurs articulaires sont sans gravité et guérissent en une semaine environ. Cependant, l’épidémie qui sévit au Brésil a révélé des risques de microcéphalies chez les nouveaux-nés dont la mère a été touchée par le virus Zika. Cette conséquence provoque de lourds handicaps chez l’enfant. Ainsi nous recommandons, suivant les conseils du Haut Conseil de Santé Publique, aux femmes enceintes, et plus particulièrement en début de grossesse, de prendre soin de consulter leur médecin avant d’envisager un voyage dans cette région du monde.

Autrement, largement ouvert au tourisme, le Costa Rica est une destination sûre et sécurisée. Vous pouvez vous y rendre les yeux fermés. Néanmoins, comme partout et particulièrement lors d’un déplacement à l’étranger, il convient de respecter certaines règles d’usage et de sécurité.

Le bon sens est la clé du bon déroulement de votre voyage au Costa Rica. Il n’est pas nécessaire d’apporter avec vous bijoux, objets de valeur ou argent liquide en trop grande quantité lors de vos déplacements quotidiens. Soyez particulièrement attentifs, si vous vous déplacez en voiture, à ne pas laisser vos biens à la vue de tous. Ils ne feraient qu’attiser l’interêt et la curiosité de gens mal intentionnés.

A la nuit tombée, évitez de vous promener seul dans les rues, les parcs publics de la capitale ou sur les plages de la côte Caraïbe ou Pacifique. Soyez vigilants également dans les endroits très fréquentés (aéroports, arrêts de bus, hôtels bon marché), ce sont souvent dans ces lieux que surgit la petite criminalité.

Enfin, méfiez-vous des caprices de la nature. Vous pourrez être surpris par les courants sagittaux qui vous tirent vers le large ou la force des vagues qui agitent les plages de la côte Caraïbe ou Pacifique. Aucun service de sauvetage n’est assuré. Il convient donc d’accompagner et surveiller vos enfants et de ne surtout pas paniquer ou tenter de résister en cas d’incident.

Les voyageurs éclairés prenant en considération ces conseils avisés peuvent alors voyager l’esprit léger et apprécier les merveilles qu’offre le paradis tropical costaricain.

Puis-je voyager au Costa Rica avec mes enfants ?

Sa vie sauvage, ses plages et sa nature mystérieuse offrent un cadre idéal pour un séjour en famille. Activités, douceur de vivre, santé et sécurité sont autant d’atouts qui feront le bonheur des petits comme des grands.

Voyager en famille au Costa Rica est l’occasion de partager une expérience unique de voyage et de construire des souvenirs qui renforceront à jamais les liens qui vous unissent. Nous ne pouvons que vous recommander de vous lancer ensemble dans cette aventure. Une immersion au cœur d’un parc national accompagné d’un guide naturaliste, quelques cours de surf sur les plages paradisiaques de la péninsule du Nicoya ou une descente en kayak du Rio Sarapiqui sont autant d’idées d’actvités à partager en famille.

Bien entendu, si vous rêvez en secret à ce projet, nos conseillers spécialisés se feront un plaisir de vous proposer un circuit adapté aux envies de chaque membre de votre famille. Transports, hôtels, activités… nous nous chargeons de tout pendant que vous vous laissez aller au songe de ce souvenir impérissable que vous vous apprêtez à construire.

Y’a-t-il des réductions pour les enfants ?

Il va de soi que l’on est pas toujours prêt à payer le même prix pour nous que pour notre progéniture. Cela tombe bien, dans certains hôtels du Costa Rica, les enfants bénéficient de réductions associées à leur âge. Les compagnies aériennes domestiques accordent la gratuité aux enfants de moins de 2 ans et une réduction de – 25% pour les enfants de moins de 12 ans.

Naturellement, ces paramètres sont pris en compte dans le calcul de votre devis et vous vous verrez présenter un montant tenant compte de ces répercussions de prix.

Qu’en est-il du système de santé au Costa Rica ?

Le Costa Rica bénéficie d’un système de santé de qualité et aucun vaccin n’est réellement exigé pour pouvoir y séjourner.

Voici quelques conseils néanmoins, prodigués par les autorités sanitaires, si vous prévoyez un voyage au Costa Rica :
– Tout d’abord, veillez à mettre à jour vos vaccins universels : diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatite B sont conseillés lors de tout déplacement à l’étranger.
– Si vous pensez visiter la province de Limon ou séjourner en zone rurale, il vous sera demandé de vous munir d’un traitement contre le paludisme. Parallèlement à ce traitement, protégez-vous quotidiennement des risques de moustiques en utilisant des répulsifs adaptés et en portant des vêtements couvrants, meilleur parade contre les piqûres.
– Pour les longs séjours, les autorités sanitaires conseillent une vaccination contre l’hépatite A et la typhoide.
– Enfin, l’eau du robinet au Costa Rica est potable. Vous pouvez donc parfaitement la boire. En revanche, si vous le pouvez, nous vous recommandons de privilégier la consommation d’eau en bouteille. Notre organisme peut parfois prendre du temps à s’adapter à un nouvel environnement et le renforcer avec ce qu’il y a de plus naturel l’aide à s’accommoder de la nouveauté.