Général

Quel est le lien entre Costa Rica Sur Mesure et bynativ ?

Les conseillers francophones de Costa Rica Sur Mesure sont tous animés par le même désir : vous faire partager l’amour du Costa Rica. Ils vous donneront leurs bons plans et astuces, et vous élaboreront un voyage entièrement personnalisable qui vous ressemble.

A cette expertise pays s’ajoute la qualité de l’accompagnement bynativ, communauté d’agences de voyage locales. Les agences sont sélectionnées selon des critères bien précis : Qualité des circuits au prix le plus juste, fiabilité, flexibilité, expertise du pays et maîtrise de la langue française.

Avec la volonté de vous accompagner de A à Z dans votre projet de voyage, bynativ met à votre disposition des services complémentaires tels que la réservation de vols internationaux, l’assurance de voyage ou encore des conseils santé d’un médecin spécialisé.

Si nos conseillers experts du Costa Rica sont vos interlocuteurs privilégiés, bynativ intervient comme partenaire en France. Grâce à la communauté bynativ, vous êtes sous protection de la loi française. Vous profitez également d’une assistance 7j/7 et d’un paiement en ligne en toute sécurité.

Venez découvrir les garanties bynativ !

Quand partir au Costa Rica ?

Comme beaucoup de ses voisins, le Costa Rica, bordé à l’est par la mer des Caraïbes et à l’ouest par l’océan Pacifique, bénéficie d’un climat tropical qui offre l’avantage de températures agréables tout au long de l’année et l’inconvénient, parfois, d’une humidité caractéristique de cette région du monde. Si le Costa Rica peut se visiter toute l’année, la saison dite sèche, de décembre à avril, est la période idéale pour profiter pleinement du panel d’activités qu’offre ce paradis tropical. La saison humide, d’avril à novembre, n’empêche en rien la découverte des nombreuses richesses naturelles et culturelles qu’offre ce pays avec en outre cette particularité de bénéficier d’une « trêve hivernale » pendant les mois de juillet-aôut, au cours desquels les pluies diminuent sur l’ensemble du pays, à tel point qu’on aime surnommer cette période, le « petit-été ».

La côte Caraïbe

Descendre le majestueux Rio Pacuare, plonger au coeur des récifs de Manzanillo ou surfer les impressionnantes vagues de Puerto Viejo, voici ce qui vous attend sur la mythique côte Caraïbe du Costa Rica. Encore faut-il s’y trouver pendant la bonne saison !

Davantage sujette à l’humidité, la côte Caraïbe possède une saison sèche plus courte que le reste du pays. Avec des températures élevées tout au au long de l’année et un mercure avoisinant les 30°C au cours de la journée, cette région se visite idéalement des mois de décembre à avril. Mais attention, c’est également la saison la plus fréquentée et il n’est pas rare de voir les tarifs s’envoler…

Un petit conseil, pour ne pas vous heurter à des problèmes d’indisponibiliés ou à des prix outrageusement élevés pratiqués par certains hôteliers, pensez à vous y prendre à l’avance afin d’organiser votre séjour sur la côte Caraïbe dans les meilleures conditions.

La côte Pacifique

Bénéficiant d’un climat quelque peu similaire à sa consoeur caribéenne, la côte Pacifique costaricaine possède son lot d’humidité toute l’année. En revanche, une fois la saison sèche arrivée, le contraste est marquant et on s’y délecte de l’absence de pluie flagrante pendant cette période.

Côté mercure, il reste stable tout au long de l’année et descend rarement en dessous de 25°C.

Que vous choisissiez de voyager pendant la saison sèche ou au cours de la saison humide, le climat chaud et humide, caractéristique du littoral costaricain contribue à alimenter sa nature luxuriante et nourrir son eco-système si particulier. Une faune et une flore uniques s’y développent et offrent ainsi au voyageur, tout au long de l’année, un panel d’activités qu’il est simple de moduler en fonction des caprices de la méteo !

La province de Guanacaste

Le nord-ouest du Costa Rica, au cœur de la province de Guanacaste, offre un cadre idyllique pour un séjour balnéaire fait de détente et d’activités en tout genre. C’est également ici que le climat est plus clément. La saison sèche y est plus longue que dans d’autres régions du pays et par conséquent, elle offre au voyageur un climat sec et ensoleillé lui permettant de profiter pleinement de la beauté de ses plages disséminées tout le long de la côte.

Les températures moyennes annuelles varient entre 26 et 33°C au cœur des plaines. En altitude, il n’est par rare de perdre quelques degrés.

La vallée centrale

Dans les environs de San José, en plein coeur de la vallée centrale du Costa Rica, le climat y est plus tempéré. La région connaît ce que ses habitants se plaisent à appeler « l’éternel printemps » : des températures plus fraîches (s’éloignant tout de même rarement des 20°C) et une pluviométrie plus modérée (certains pics pluvieux apparaissant tout de même aux mois d’août et d’octobre).

Située à 1200 m d’altitude, San José, capitale du pays, est de son côté épargnée par les fortes chaleurs qui sévissent sur le pays du fait de sa situation géographique. Certaines brises peuvent également venir raffraîchir vos soirées.

Quand peut-on assister à des fêtes locales ?

La fête coule dans les veines des Ticos et leur joie de vivre s’en ressent à chaque ville traversée. Si vous souhaitez vivre et partager une expérience humaine inédite, quoi de mieux que de vous mêler à la population locale le temps d’un évènement qui saura réunir toutes les générations et vous faire découvrir cette culture unique, débordante de vie et d’énergie ?

Voici quelques événements clés qui fait bon de découvrir si vous êtes amenés à voyager dans le pays à cette période de l’année :

– Le 15 mai, partout dans le pays, se tient la Fête de San Isidro Labrador avec au programme des corridas, des concerts, des spectacles et des feux d’artifice.
– Le 25 juillet, à Guanacaste et dans la péninsule du Nicoya, vous fêterez l’annexion de Nicoya au Costa Rica autour de danses folkloriques, concours de bétail, corridas, concerts de marimbas.
– Le 2 août, partout dans le pays, vous célébrerez la Vierge Noire. Pour cette occasion, un pèlerinage de San José à Cartago est organisé.
– Le 15 septembre, tout le pays fête l’Indépendance. Au programme des festivités : fanfares, défilés, relais de torche du Nicaragua jusqu’à Cartago.
– Du 12 au 20 octobre, se tient le Carnaval de Limon. Au programme : animations de rue, défilés de chars, sport, musique, danses afro-caribéennes, élection de la reine du carnaval.
– Le 12 octobre, place au « Dia de la Raza » (fête de l’hispanité) autour de défilés folkloriques, de danses et de chants de rue.
– Le 31 octobre à Escazú place à la Nuit des sorcières.
– Le 8 décembre, le Costa Rica célèbre l’Immaculée Conception. Costumes, musiques traditionnelles et feux d’artifices sont au programme des réjouissances.
– Le 12 décembre, à Nicoya, se tient la Fiesta de la Yeguite. Vous assisterez à des processions religieuses, des danses et musiques traditionnelles.

Est-il préférable de visiter le Costa Rica avec guide ?

Si seules votre simplicité et votre ouverture d’esprit vous suffiront à vous imprégner de la pura vida, le Costa Rica recèle de trésors d’une richesse et d’une diversité incroyable qu’il fait bon de découvrir avec un fin connaisseur.

Un guide est, dans bien des cas, un compagnon de voyage idéal. Expert du pays et spécialisé dans un domaine qui bien souvent vous rapproche (photo, vélo, randonnée, naturaliste), il vous conduit à travers les sentiers d’un Costa Rica sincère et authentique, loin des circuits touristiques traditionnels.

Parce qu’il serait dommage de passer à côté de ce que vous jugez incontournable et que chaque voyageur possède des besoins différents, il existe un guide adapté à chacun qui saura vous accompagner lors de votre voyage au Costa Rica et se chargera d’en faire un moment unique et privilégié.

Vous vous laisserez conter la richesse de la biodiversité costaricaine, vous initierez aux joies de la photographie en accédant à des panoramas trop souvent ignorés et vous affranchirez de vos bouquins au profit d’un échange humain généreux et nourissant.

Bien entendu, le Costa Rica est un pays qui peut se visiter par ses propres moyens mais nous ne pouvons que vous encourager, si vous en avez l’occasion, à faire appel à un guide local spécialisé lors de vos circuits au Costa Rica pour un voyage unique et privilégié.

Téléphoner, se connecter à Internet lors d’un voyage au Costa Rica, comment faire ?

Vous souhaitez voyager sans pour autant vous couper du reste de la planète ? Pas de panique, au Costa Rica, comme dans la plupart des pays émergeants aujourd’hui, il vous sera très facile de communiquer !

Internet fonctionne parfaitement dans tout le pays et nombreux sont les établissements hôteliers qui ont su s’adapter aux nouveaux modèles de communication en proposant au voyageur une connexion souvent gratuite. Villes et villages sont tous équipés de cybercafés et vous ne vous trouverez pas dépouillés à les fréquenter puisqu’ils affichent des prix légers.

Quant aux servives téléphoniques, ils sont très fiables et de bonne qualité dans tout le pays. Bien sûr, vous pouvez toujours opter pour votre propre téléphone… Mais gare à la facture salée qui risque de vous accueuillir à votre retour ! Si vous en avez réellement besoin, il est possible d’acheter des cartes SIM locales, mais vérifiez bien avant de partir que votre téléphoen portable est bien désimloqué !

Qu’en est-il de la gastronomie costaricaine ?

Si le Costa Rica ne possède pas de « plat national » à proprement parlé ou de style particulier dans l’exercice de sa cuisine, cette dernière reste néanmoins fortement influencée par sa situation géographique en plein cœur des légendaires Caraïbes. Sa gastronomie saura vous surprendre par la qualité de ses produits et la richesse de ses saveurs qu’elle se plaît à associer.

Laissez-vous étonner par les saveurs authentiques d’un plat du jour servi à la table d’un soda, goûtez aux savoureux fruits et légumes de saison des étals sauvagement installés en bordure de route et enfin dégustez son fameux café, incontournable pour tout amateur qui se respecte.

Et parce que nous souhaitons également faire voyager vos papilles, voici quelques spécialités qu’il ferait bon de goûter au cours votre voyage :
– Le gallo pinto : son appartenance se dispute très largement entre le Nicaragua et le Costa Rica. Quoi qu’il en soit, le gallo pinto est un plat qui se déguste à toutes les sauces, quel que soit le moment de la journée ! Un généreuse base de riz et d’haricots noirs surmontée d’un œuf sur le plat ou de viande, voilà en quoi consite le plat qui fait figure de « spécialité nationale ».
– L’arroz con pollo : plat d’origine espagnol très répandu en Amérique Latine, l’arroz con pollo peut s’apparenter à une paëlla. Littéralement « riz et poulet », il en existe autant de versions que d’habitants.
– L’olla de carne : ce pot au feu costaricain exclusivement constitué de viandes et de légumes viendra à coup sûr réchauffer vos éventuelles soirées humides et vous comblera par la qualité indéniable de ses produits ! Bouilon de bœuf dans lequel sont cuits des morceaux de viande de bœuf, carottes, manioc, patates douce, pommes de terre, bananes plantains, chayottes et épis de maïs, voici le secret de sa composition !

Côté sucré, que dire si ce n’est vous conter les mille et une merveilles de ses fruits juteux et savoureux que l’on ne retrouve que très rarement dans les supermarchés européens ? Bananes, ananas, papayes, mangues, goyaves, pastèques et fraises sont produits à longueur d’année et vous les trouverez facilement le long des routes vous menant aux différentes étapes de votre circuit au Costa Rica. Contrairement à nos habitudes, si l’on en vient à les consommer lors des repas, alors ce sera uniquement sous la forme de jus que l’on mélangera facilement à de l’eau ou du lait.

Si la pâtisserie n’est pas le fort de la cuisine costaricaine, vous trouverez tout de même quelques spécialités, qui combleront les amoureux du sucres ou adeptes du « goûter » :
– L’arroz con Leche : autrement dit le riz au lait, c’est un incontournable.
– Le tres leches ou « gâteau aux trois laits » (concentré, ½ écrémé, écrémé) est un régal pour les gourmands.
– Les empañaditas, petits beignets fourrés à l’ananas ou à la goyave se laissent facilement grignoter entre deux repas.

Du côté des boissons ne partez pas sans avoir goûté au café, boisson incontournable partout dans le pays ! Attention toutefois à ne pas vous le faire servir « à l’américaine » et préférez faire étape dans des cafés ou restaurants équipés de machines à expresso. L’« aguachacha », littéralement le « jus de chaussette », est malheureusement bien trop souvent répandu à la table des Ticos.

Côté alcool, préférez les bières nationales (Imperial, Pilsen, Rock Ice) ou le guaro (sorte de rhum local), aux vins (rarement produits à base de raisins !)

Quant à l’eau, et Dieu sait s’il vous faudra en consommer un minimum pour tolérer la chaleur, elle est potable dans tout le pays ! Si vous n’en êtes pas sûrs, vous pouvez toujours opter pour l’eau minérale.

De manière générale, les légumes et fruits sont à consommer préalablement rincés ou cuits à l’eau bouillante.

Que mettre dans sa valise ?

Ca y est votre voyage au Costa Rica est parfaitement ficelé et vous êtes prêts à vous envoler à la découverte de cet Eden tropical ? Une question reste en suspens : que mettre dans votre valise afin de vous parer à toutes les éventualités ?

Voici une liste non-exhaustive d’indispensables à glisser dans votre valise pour votre voyage au Costa Rica :

– Même si vous êtes amenés à fréquenter le Costa Rica pendant la saison sèche, pensez à vous munir de vêtements de pluie. Vous pourriez être surpris par de courtes averses pouvant surgir à tout moment et venant vous raffraîchir lors d’une excursion dans la forêt ou d’une après-midi farniente au bord de la plage.
– Le Costa Rica est un pays tropical et son climat humide fait peser parfois une certaine moiteur difficile à supporter lorsqu’on n’a pas fait le bon choix de vêtements. Préférez le coton à tout autre tissu. Ces vêtements légers sont particulièrement agréables à porter dans ce type de régions au climat tropical.
– Si vous prévoyez une randonnée, pensez à vous équiper de chaussures adaptées et de vêtements chauds pour vos soirées en altitude. Les températures ne sont pas les mêmes à la nuit tombée et certaines brises traversant les vallées peuvent vous surprendre si vous n’êtes pas équipés.
– Est-il nécessaire de vous rappeler les méfaits du soleil et risques engendrés par une surexposition à ses rayons ? Que vous ayez prévu un séjour sur la côte ou une simple visite de la ville, prévoyez la parade complète pour vous protéger au mieux du soleil : écran total, chapeau de paille et lunettes de soleil sont les indispensables.
– Les moustiques sont parfois un fléau dans les pays tropicaux et afin d’éviter tout désagrément lié à une piqûre mal placée, munissez-vous d’un anti-moustique adapté à la région visitée et de vêtements légers mais couvrants.
– Les aficionados de la baignade n’oublieront pas le kit complet du plagiste professionnel ! Maillot de bain, serviette de plage, palmes, masques et tubas vous seront largement utiles lors de vos longues après-midi de farniente ou d’activités sur les plages paradisiaques du Costa Rica.
– Les prévoyants se lanceront dans la préparation d’une trousse à pharmacie comprenant quelques basiques : désinfectants, pansements, paracétamol, anti-moustiques, anti-diarrhéiques…
– Enfin, les amoureux de la nature et autres fétichistes n’oublieront pas leur appareil photos, sa(ses) carte(s) mémoire(s) et son chargeur pour immortaliser tous les trésors de la nature que vous découvrirez.
– A noter que les prises électriques sont de type « américaines » de 110 volts. Prévoyez ainsi un adaptateur de ce type pour tous vos appareils électroniques !

Quels souvenirs rapporter de votre voyage au Costa Rica ?

Certains peuvent se contenter d’alimenter leurs souvenirs de voyage des nombreuses photos prises au cours de leur séjour, d’autres aiment rapporter un petit trésor local qui saura leur rappeler à tout jamais ce voyage merveilleux. Qu’ils trônent dans votre salon ou se retrouvent à faire le bonheur d’un de vos proches, vous prendrez plaisir à les dénicher et plonger toujours plus loin au cœur de la culture du pays.

L’artisanat est très développé au Costa Rica et les marchés populaires regorgent de souvenirs qui plairont tant aux amateurs de bibelots insolites qu’aux amoureux du bois. Procurez-vous une charrette miniature bariolée à l’image du Costa Rica, craquez pour leurs poteries ou sculptures en bois réalisées selon des méthodes ancestrales, jetez un œil du côté des selliers proposant des équipements d’équitation d’une qualité incomparable et bien moins cher qu’en France, enfin, pensez à la sieste et repartez avec un hamac tissé à la main qui habillera à merveille une chambre d’enfant ou votre jardin.

Vous êtes gourmands et ne souhaitez pas trop vous encombrer ? Faites un tour du côté des épices ou autres trésors issus de l’agriculture locale. Les amoureux de café repartiront sans hésiter avec quelques graines issues de la récolte locale (un des meilleurs au monde !) et une machine à café traditionnelle équipée d’une véritable chaussette faisant office de filtre !