Vie pratique au Costa Rica

Lors de votre séjour au Costa Rica, le moyen de transport à privilégier dépendra des activités et du terrain que vous désirez explorer, mais aussi du budget fixé.

Le Costa Rica reste un pays aux prix raisonnables pour les voyageurs et qui offre un certain nombre d’options parmi lesquelles choisir selon le trajet à effectuer. Néanmoins, pour ne pas se retrouver au pied du mur, nous vous livrons ici quelques informations pratiques pour voyager sereinement au Costa Rica.

Louer une voiture au Costa Rica 

Le pays compte deux aéroports internationaux, l’Aeropuerto Daniel Oduber de Libéria et l’Aeropuerto internacional Juan Santamaria. Ce dernier est situé tout près de la capitale, San José, et bénéficie, en plus des commodités de rigueur tels que les bureaux de change, les restaurants et les espaces duty-free, de services de transport très bien organisés.

Si vous avez plus de 21 ans, vous pourrez directement y louer une voiture, puisque le permis français vous autorise à conduire pendant trois mois sur le sol costaricain.
Il vous faudra vérifier que les véhicules sont aux normes, et notamment, qu’ils ont un numéro d’enregistrement (un autocollant sur le pare-brise l’indique) pour éviter toute arnaque. Sans cela, vous risqueriez de ne plus revoir les 1500 euros de garantie que l’on vous demandera de déposer.

Se déplacer facilement grâce aux transports en commun du Costa Rica

Les chaussées du Costa Rica sont endommagées et difficiles à pratiquer. Oubliez donc les longs trajets à pied et privilégiez les transports en commun, qui restent accessibles. De plus, se repérer parmi les rues et les adresses des villes est loin d’être aussi simple qu’on pourrait le penser.

Le réseau routier costaricien est cependant facile d’accès, grâce à la fameuse route panaméricaine, et les bus desservent toutes les villes et les villages. De ce fait, il ne faut pas être pressé et s’attendre à une ligne directe.  Il n’est pas rare que le bus s’arrête de lui-même pour prendre des passagers sur le bord de la chaussée. Les fameux taxis rouges costaricains sont également une bonne solution pour les déplacements en ville.

Prévoir son budget jour après jour au Costa Rica

Si vous désirez prévoir à l’avance votre budget, sachez que la monnaie locale est le colón costaricien (CRC), mais que le dollar est extrêmement présent dans le pays, si bien que beaucoup de prix sont indiqués en devise américaine. Approximativement, 1000 CRC sont équivalents à 1,65 euros et 1 dollar US vaut 0,90 euros. On trouve suffisamment de bureaux de change ou de banques et les cartes de crédit sont acceptées presque partout. Prenez en compte que les prix sont plus élevés lors de la saison touristique (de décembre à avril), surtout sur les côtes.

Pour une journée passée au Costa Rica, prévoyez un peu plus d’une soixantaine d’euros par personne pour les activités de base, par exemple une chambre à deux dans un hôtel de moyenne gamme, deux repas corrects (entre 10 et 15 US) et un ticket de transport (de 1 à 10 US selon la longueur de trajet). Si vous louez une voiture, ajoutez 40 US pour une petite citadine et 80 US pour un 4×4, indispensable si vous prévoyez de visiter les régions plus éloignées.






Sur le même sujet…